Festival BD Aix en Provence

 EXPOSITIONS 2017 • BASTOKALYPSE

BASTOKALYPSE
M.S. Bastian & Isabelle L.

Installé à la Fondation Vasarely et présenté pour la première fois en France, Bastokalypse est un immense panorama en noir et blanc d’une longueur totale de 52 mètres. Une vision unique, fantasmée et créée par deux artistes suisses, qui revisitent en mode ludique l’Apocalypse.

L'EXPOSITION


Bastokalypse est un arc d’images, sans début ni fin, truffé de références artistiques et historiques, composé de 32 panneaux et long de 52 mètres. Face à une proposition qui sollicite tant le regard, une question se pose pour le spectateur : comment l’appréhender ? Curieusement et après expérimentation, la meilleure méthode reste le pas à pas, en longeant l’œuvre, dans une forme d’immersion qui rappelle la narration d’une bande dessinée. Et petit à petit, l’immensité s’efface. Entre art classique, art tribal, art modeste, récits mythologiques, cinéma d’épouvante et histoire contemporaine, les références se bousculent. Or si certaines se découvrent explicitement (Gustave Doré, Goya, Walt Disney, Picasso, James Ensor, Posada ou Hokusai), d’autres viennent presque automatiquement à l’esprit, bien que les artistes aient intentionnellement renoncé à les utiliser. C’est là, toute la subtilité de Bastokalypse qui, en faisant appel aux images enterrées dans notre mémoire collective, réussit à nous prendre par la main pour nous faire entrer dans une autre fin du monde…

Accueilli pour la première fois en France lors des Rencontres du 9e Art, le panorama Bastokalypse est intégralement visible dans l’enceinte de la Fondation Vasarely, accompagné pour l’occasion d’une médiation réalisée à partir des écrits que Konrad Tobler, journaliste et critique d’art, a consacrés au projet.

LES AUTEURS


Aussi à l’aise dans l’univers de l’art contemporain que dans celui de la bande dessinée, M.S. Bastian et Isabelle L. ont grandi à Bienne (Suisse) et y ont tous deux fréquenté l’École d’Arts Visuels. Après diverses expériences en solo en tant que graphiste ou illustrateur de périodiques, ils collaborent de façon occasionnelle en 2000, puis de manière permanente à partir de 2004. Se jouant des clivages, les diverses créations de M.S. Bastian et Isabelle L. sont le résultat d’un véritable travail à quatre mains qui conjugue les références savantes et populaires pour donner vie à des univers denses. Leurs ouvrages, considérés comme avant-gardistes et intransigeants, sont publiés en Suisse, en Allemagne et en France. Leurs travaux font régulièrement l’objet d’expositions.

"Notre travail n’est pas très éloigné de celui des ethnologues. Pendant des années, nous avons collectionné toute l’iconographie liée aux cataclysmes dans le domaine de l’art, du cinéma, de la littérature. Mais nous ne donnons pas de réponse, si ce n’est une impression générale d’illisibilité, de brouillage, reflet de notre époque saturée d’informations."

M.S. Bastian à propos de Bastokalypse - L’Express de Neuchâtel / 2011