Festival BD Aix en Provence

 EXPOSITIONS 2016 • VIVRE A FRANDISCO

VIVRE À FRANDISCO
Marcel Schmitz
& Thierry Van Hasselt

Marcel Schmitz se fait anarchitecte d’une ville fantasme et composite, tout en scotch et carton, FranDisco. Le dessinateur et éditeur, Thierry Van Hasselt, trouve qu’il fait bon y vivre et propose en bande dessinée une visite de cette œuvre d’art brut ou art outsider

L'EXPOSITION


C'est en employant du scotch et du carton que Marcel Schmitz, au sein de la ‘S’ Grand Atelier, construit sa cité imaginaire, FranDisco. La ‘S’ Grand Atelier est un laboratoire artistique qui propose une série d’ateliers de création pour artistes porteurs d’un handicap mental. Cette structure accueille régulièrement des artistes contemporains non-handicapés en résidence pour imaginer des œuvres communes avec ces artistes outsiders.

Thierry Van Hasselt, dessinateur et éditeur au Frémok, est de cette façon tombé en fascination devant le travail de Marcel Schmitz. Une œuvre tentaculaire, exponentielle et composite comme toute ville. Il entame alors la réalisation d’une bande dessinée prenant pour cadre la ville de FranDisco.

À FranDisco, les buildings jouxtent les monuments historiques inspirés des grandes villes européennes. On trouve ainsi une réinterprétation de l’Atomium bruxellois. Le tunnel du TGV aboutit directement dans la cour d’un bâtiment… Marcel Schmitz ne se contente pas de créer un nouvel urbanisme, il imagine toute une vie de sa cité. Cité qui, par exemple, tire sa principale ressource économique de la production industrielle de chicons. C’est ici qu’intervient Thierry Van Hasselt. Il effectue un véritable travail de documentaliste, ou plutôt docu-mentaliste, de FranDisco.


Résidence


En résidence à la Fondation Vasarely en décembre 2015 et janvier 2016, ils exposent le résultat dans le cadre des Rencontres du 9e Art.


Installation


Outre l’installation et les planches originales, l’exposition propose en regard des croquis d’urbanismes conçus par Vasarely lui-même et choisis par les auteurs de FranDisco. Elle se positionne ainsi comme un préambule aux festivités qui accompagnent le 40e anniversaire de la Fondation Vasarely et le 110e anniversaire de la naissance de l’artiste.
Enfin M2F créations – Lab Gamerz développe pour l’occasion une installation et une application permettant de se promener dans les rues de FranDisco comme s’il s’agissait d’une ville grandeur nature.


Le Livre


Pour l’occasion, les éditions Frémok publient la bande dessinée de Thierry Van Hasselt et Marcel Schmitz, Vivre à FranDisco. Il s’agit du premier livre de Thierry Van Hasselt depuis huit ans.

LES AUTEURS


Marcel Schmitz


Il est né en 1966 à Bastogne. Artiste porteur d’une trisomie, il participe aux ateliers de la ‘S’ Grand atelier depuis 2007. Son travail porte sur la recomposition d’éléments architecturaux : immeubles, monuments… Et quelquefois sur les moyens de transports qui permettent de traverser ces ensembles. Il peut, pour ce faire, employer le dessin ou la peinture comme la confection de volumes.


Thierry Van Hasselt


Thierry Van Hasselt est né à Bruxelles en 1969. Il fait ses études à l’École Supérieure d’Art Saint Luc à Bruxelles où il est aujourd’hui enseignant. Il rencontre Olivier Deprez, sur les bancs de cette école, avec lequel il fonde la revue Frigobox et les éditions Fréon en 1994. Chez cette maison d’édition, il publie en 2000 son premier livre, Gloria Lopez. Il rencontre ainsi la danseuse et chorégraphe, Karine Ponties qui remarque l’importance de la corporalité dans ses dessins et lui propose une collaboration scénographique. De cette association naît son second livre, Brutalis, en 2002. La poètesse québécoise Mylène Lauzon entre en scène avec eux et ils publient ensembles en 2008 Heureux, Alright ! et Les Images volées.  
La sortie de Vivre à FranDisco est très attendue, il s’agit de son premier livre depuis huit ans.

LES PARTENAIRES


La ‘S’ Grand atelier


La conception de FranDisco prend racine à la ‘S’ Grand Atelier.
L’association la ‘S’ Grand Atelier se définit comme un laboratoire artistique. Située en Belgique, à Vielsalm, elle propose des ateliers de création pour artistes déficients mentaux.
Loin d’être une structure enfermée sur elle-même, elle organise de nombreuses résidences au cours desquelles se rencontrent artistes porteurs d’un handicap – qualifiés d’artistes outsiders – et artistes non handicapés. Pendant ces résidences, ils conçoivent des œuvres communes. Les pratiques sont mixtes et les échanges fructueux générant une véritable dynamique dans l’art brut contemporain – ou art outsider.
Les éditions Frémok et les artistes publiés par cette maison sont très engagés dans ce processus d’échange créatif.


Le Frémok


Frémok désigne à la fois une structure éditoriale et le collectif d’auteurs qui anime cette structure. Au sein de la vague d’éditeurs de bande dessinée alternatifs qui monte dans les années 90, se trouvent les éditions Fréon et les éditions Amok. Toutes deux se tournent vers une bande dessinée qui met en jeu des questions plastiques. Elles lorgnent plus volontiers vers la poésie picturale que vers le roman graphique. Cette concordance éditoriale donne lieu finalement, en 2002, à une fusion. Fréon et Amok deviennent alors le Frémok.
Pensée comme une plateforme artistique plus que comme une maison d’édition, le champ d’exercice du Frémok déborde largement la publication d’ouvrages. Ses actions le poussent à de multiples collaborations qui s’étendent au spectacle, la performance, l’installation, la formation…

Dans cette perspective, il se trouve être l’écrin parfait pour mettre en valeur le travail de création mixte élaboré à la ‘S’ Grand Atelier.
Un premier opus paraît en 2009, Match de catch à Vielsalm, qui inaugure la collection Knock Out. Cette collection est précisément dédiée à l’art outsider, notion clairement définie dans le livre-manifeste Knock-outsider.

La Fondation Vasarely


Dès 1966, Victor Vasarely pose les principes d’une fondation qui diffuserait sa conception d’un « art pour tous » et de la « ville de demain » intégrant l’art à l’architecture. Dix ans plus tard, la Fondation Vasarely est inaugurée à Aix-en-Provence. Pensée par Victor Vasarely avec les architectes Jean Sonnier et Dominique Ronsseray, le bâtiment de 5000 m2 est tourné vers la création.

Au 40e anniversaire de la Fondation et 110e anniversaire de la naissance de Victor Vasarely, le lieu est toujours bien dynamique et fidèle à sa vocation d’espace pour l’échange, les rencontres et l’expérimentation. Elle accueille naturellement Marcel Schmitz et Thierry Van Hasselt en résidence en décembre 2015 et janvier 2016. Ces derniers ont toute latitude pour chiner dans les tiroirs du plasticien-chercheur, exhumer et mettre en regard ses travaux d’urbanisme avec leur propre utopie urbaine, FranDisco


M2F Créations – Lab Gamerz


Le Lab Gamerz met son génie numérique au service du carton et du scotch papier. Simplement équipé d’un smartphone, sans avoir à télécharger une application, le public peut se promener, en immersion, dans les rues de FranDisco. L’association aixoise est créée en 2003 par un collectif d’artiste pour la recherche, la création et la diffusion d’œuvres artistiques multimédia. Elle est notamment à l’origine du festival Gamerz.

 

Production Rencontres du 9e Art.
En partenariat avec les éditions Frémok, la ‘S’ Grand atelier, la Fondation Vasarely et M2F Créations – Lab Gamerz
.

Avec la participation de Wallonie Bruxelles International.