Festival BD Aix en Provence

 EXPOSITIONS 2017 • JOCHEN GERNER

JOCHEN GERNER - RG

Jochen Gerner s’installe dans l’atelier du peintre Cézanne pour y déconstruire la palette de l’auteur de bande dessinée, Hergé. Une mise en abîme au cours de laquelle l’artiste nous propose une relecture graphique et surprenante de l’ensemble des aventures de Tintin. Ou comment redécouvrir littéralement le célèbre reporter belge par le petit bout de la lorgnette…

L'EXPOSITION


À partir de son travail exécuté pour le livre RG (en collaboration avec Emmanuel Rabu et édité chez L’Association) dans lequel il tente de montrer comment une prédominance de couleurs chez Hergé a gouverné la composition, les formes et les thématiques de chacun des 22 albums de la série, Jochen Gerner décrypte la ligne claire de l’artiste et nous invite à une immersion inédite dans l’univers graphique de Tintin.

Inspirée de ses propositions de relecture en image, dont les noms choisis - Mégacycle, Ectoplasme, Supercolor, Cyclotron - sont tout droit sortis du lexique hergéen, l’exposition imaginée par Gerner s’amuse à décrypter les codes sous-jacents de Tintin pour déceler, derrière l’aventure naïve, l’intention graphique ou narrative de son créateur, et ainsi en proposer une vision à plusieurs niveaux de lecture. La méthode défendue par l’artiste est simple : s’approcher au plus près de l’œuvre d’Hergé pour en observer tous les détails, du texte jusqu’à la trame. Ainsi, par un effet de loupe à la manière d’un entomologiste, l’artiste relève un nouveau vocabulaire, priorité nécessaire à l’éclosion d’une histoire parallèle.

"Au fond chez Hergé, ce n’est pas tant le dessin que j’aime que l’imbrication avec le texte. Cette interaction entre le texte et le dessin ouvre un catalogue de motifs, pas tous conscients d’ailleurs, qui forment un réseau. En décortiquant le trait et les formes, le texte et les couleurs, on peut commencer à mettre à jour des occurrences, des champs lexicaux de motifs et de formes, qui retombent toujours sur un sens politique ou inconscient." Un travail de fourmi donc, mais en forme d’hommage. L’ensemble des originaux présentés à l’Atelier de Cézanne donne naissance à un poème visuel et théorique surprenant, qui poursuit l’œuvre d’Hergé sans la dénaturer, avec un soupçon d’ironie parfois.

L'AUTEUR


Né en 1970, Jochen Gerner est un dessinateur, auteur, graphiste et plasticien, franco-allemand, à l’esthétique singulière. Observateur obsessionnel, il développe depuis de nombreuses années, un travail réflexif, critique et conceptuel sur les rapports entre l'écrit et l’image. À ce titre, il questionne la bande dessinée, qu’il conçoit comme un système de représentations mettant en confrontation permanente l’écrit et le visuel. Jochen Gerner a été le lauréat du prix Drawing Now 2016 pour le dessin contemporain.