Festival BD Aix en Provence

 ESPACE PRO LOCATION D'EXPOS • PAROLES DE POILUS

PAROLES DE POILUS

Des lettres et carnets de combattants de la Grande Guerre, écrits dans la boue et dans le sang… Plusieurs auteurs adaptent en bande dessinée ces témoignages les plus touchants ou remarquables.
Co-produite avec l’Agence régionale du Livre PACA, l’exposition a été présentée en 2015 à la Cité du Livre et part en tournée jusqu’en 2018
.

UNE EXPOSITION ITINERANTE

Coproduite avec l’Agence régionale du Livre PACA, cette exposition est conçue en plusieurs modules comme un grand château de cartes. Ces modules, faciles à monter et démonter dans toutes sortes d’espaces, partent en tournée gratuitement dans toutes les bibliothèques de la région PACA qui en font la demande. L’exposition voyagera ainsi entre septembre 2015 et décembre 2018.

L'EXPOSITION

Ils avaient, pour beaucoup, entre dix-sept et vingt-cinq ans. Se prénommaient Gaston, Louis, René. Ils étaient palefreniers, boulangers, colporteurs, ouvriers ou bourgeois. Ils devinrent soudainement artilleurs, fantassins, brancardiers... Sur huit millions de mobilisés entre 1914 et 1918, plus de deux millions de jeunes hommes ne revinrent jamais. Plus de quatre millions subirent de graves blessures... Un certain nombre de lettres et journaux intimes rédigés dans la boue des tranchées ont été recueillis en volume puis adaptés en bande dessinée par un panel d’auteurs aussi variés que talentueux et sensibles.
Dans le cadre du Centenaire 14-18, un florilège de ces pages, publiées par les éditions Soleil, est présenté à la Cité du Livre. Les lettres originales sont reproduites en regard de leur interprétation en dessin et trouvent une résonnance émotionnelle forte encore cent ans après.

LE LIVRE ET SES ADAPTATIONS

Pour le 80e anniversaire de l’Armistice, Jean-Pierre Guéno passe un appel aux auditeurs de Radio France. Il cherche à collecter des écrits de combattants pendant la Grande Guerre, lettres à leurs proches ou journaux intimes. Les réponses sont nombreuses et, en 1998, paraît le livre Paroles de Poilus, lettres et carnets du front 1914-1918.
En 2006, sous la direction de Jean Wacquet, les éditions Soleil demandent à Jean-Pierre Guéno de sélectionner une vingtaine de lettres pour les confier à autant d’auteurs de bande dessinée. Parmi ces auteurs, on compte Denis Bajram, Juanjo Guarnido, Franck Biancarelli, Juan Giménez, Cromwell, Emmanuel Lepage, Olivier et Jérôme Jouvray… L’année suivante, l’éditeur récidive en se concentrant sur une des batailles les plus mémorables avec le recueil Paroles de Verdun. Encore une fois, le sommaire est hétéroclite et prestigieux : Dominique Bertail, François Boucq, Christian Rossi, Pascal Rabaté, Christophe Chabouté, Frédéric Bézian, David B. … Un dernier tome est publié en 2012.
Le principe est à chaque fois le même, l’auteur interprète plus qu’il n’adapte. La lettre est publiée entièrement puis les planches de bande dessinée suivent. Ce jeu de miroir renforce l’émotion et l’intensité de ces témoignages intimes d’hommes pris dans une guerre dont ils ne sont pas sûrs de revenir.

Coproduit par l’Agence régionale du Livre PACA.
En partenariat avec les éditions Soleil.