Émilie Gleason commence la bande dessinée à l’âge de 8 ans, avec un premier récit Moi, Mimi, ma vie à 15 ans, qui comme son titre l’indique, imagine… sa vie de future adolescente. S’ensuit une passion pour le dessin animé Johnny Bravo, puis la découverte de Philémon au CDI de son collège. Quelques années plus tard, elle apprécie la capacité de concision d’Édika dans Fluide Glacial (qu’elle bouquine en cachette), tout autant que celle de Jodorowsky, dont la lecture des fables paniques en version originale – origines mexicaines obligent – se révèle déterminante. Aux Arts Décoratifs de Strasbourg, elle essaie de mettre en images les carnets de voyages en Asie de son père Miguelito, puis livre, sous la forme d’une fiction aux couleurs pop et au trait élastique, un témoignage puissant sur son frère, autiste Asperger. Le livre, Ted drôle de coco – Prix Révélation du Festival d’Angoulême – paraît en 2018 aux éditions Atrabile. La même année, elle publie également Comment survivre aux éditions Lapin et Les gros bras de Polka aux éditions Biscoto. En parallèle, Émilie est aussi illustratrice pour la presse et attachée de presse pour les éditions Çà et Là. Elle travaille actuellement sur son prochain projet autour du lobby du sucre pour les éditions Casterman.

Pour aller plus loin : Site webInstagram

EMILIE GLEASON 1
EMILIE GLEASON 2
EMILIE GLEASON 5
EMILIE GLEASON 8
EMILIE GLEASON 7