Né en Chine et de nationalité Turque, Emre Orhun vit à Lyon. Passionné depuis l’enfance par le dessin (en particulier ceux de monstres), il utilise le plus souvent la technique de la carte à gratter observée dans les travaux de Thomas Ott. En parallèle, il n’hésite pas à varier les plaisirs en utilisant des techniques plus traditionnelles comme le crayon, la plume, l’acrylique et la gouache, mais aussi l’informatique pour des peintures numériques. Depuis 1998, il illustre un grand nombre d’albums jeunesse et d’articles de presse. En 2010, le monde de la bande dessinée le découvre en duo avec Cédric Rassat pour Erzsebet, puis pour La malédiction du Titanic, aux éditions Glénat. L’année suivante, il réalise le livre d’images, Les Vies imaginaires, pour le Dernier Cri, puis en 2016, le long récit onirique et surréaliste Medley, aux éditions Même Pas Mal. Plus récemment, il travaille sur une version illustrée du roman Kinyas et Kayra du célèbre écrivain turc Hakan Günday. Il anime, depuis le 18 mars dernier, un journal du confinement sur son site internet et sur Facebook.

Pour aller plus loin : Site webFacebook

EMRE ORHUN 3 - auteur a la maison
EMRE ORHUN 2 - auteur a la maison
EMRE ORHUN 1 -auteur a la maison
EMRE ORHUN 4 - auteur a la maison
EMRE ORHUN 5 - auteur a la maison