COROCONARVIRUS – JOURNAL D’UN AUTEUR ASSIGNÉ À RÉSIDENCE

Coroconarvirus ou la vie au ralenti d’Éric Lambé : à l’occasion du Festival à la maison, Les Rencontres du 9e Art offrent une carte blanche à Éric Lambé qui nous livre ses états d’âme depuis sa Belgique natale ! Entre constats doux-amers et tutos improbables pour s’occuper en temps de crise, l’auteur de Paysage après la bataille – Fauve d’or 2017 du meilleur album avec Philippe de Pierpont au FIBD d’Angoulême, avec un titre pour le moins évocateur… – rivalise d’ingéniosité pour vous donner les clés d’un confinement réussi, avec le scalpel aiguisé de la poésie, de l’humour et d’une lucidité sensible.

ÉRIC LAMBÉ

Artiste singulier, Éric Lambé questionne, avec délicatesse, nos habitudes et nos modes de vie. 48CC – Botanike Comics, son dernier ouvrage aux éditions FRMK dont le titre est un clin d’oeil aux standards de l’édition – les fameuses bandes dessinées cartonnées et couleur de 48 pages – traite à la fois de l’accueil des réfugiés, de l’écologie ou de la religion, mais toujours avec l’envie de proposer un regard différent sur le monde. En 2018, son exposition Facéties, proposée dans le cadre du Festival, s’amusait à détourner les motifs du peintre Paul Cezanne.

Pour en savoir plus sur 48CC – Botanike Comics et Éric Lambé, rendez-vous sur FRMK. 

BOITE DE CONFINEMENT – Découvrez le journal :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp