Membre fondateur du collectif Nos restes, Alexandre de Moté se définit comme « dessinateur, peintre et autres à ses heures perdues ». Sensible et pudique, on lui doit – entre autres – le très bel album Je n’ai jamais dit je t’aime qui, comme son titre l’indique, évoque par le dessin et l’écrit la difficulté à exprimer son attachement à ceux qu’on aime. On lui doit aussi Et si je m’en vais avant toi dans lequel il modernise le mythe biblique de Judith et Holopherne. Son nouveau projet devrait s’appeler Les chants de Pénélope.

Pour aller plus loin : TwitterInstagram

(c)alexandre de mote -atelier 1
(c)alexandre de mote -atelier 2
(c)alexandre de mote -atelie
alexandre de mote 5